Rechercher des articles

  • Effacer les filtres

Liens Europe Ecologie

Suivez-moi !

Derniers articles

Communiqué de presse/Press release : La guerre en Ukraine est une triste opportunité pour mettre fin à la spéculation sur l’alimentation

ENGLISH BELOW

Strasbourg, 6 juillet 2022 

En 2014 l’UE a adopté la Directive sur les Marchés d’Instruments Financiers (MiFiD). L’objectif de cette directive est entre autres d’établir un cadre pour réguler la spéculation sur les marchés des matières premières notamment agricoles. Suite à une révision partielle pendant le COVID, la Commission a proposé un acte délégué fixant la méthodologie de calcul des limites de position, l’outil principal de régulation de la spéculation. Le groupe des Verts-ALE s’oppose à cet acte délégué qui ne fixe pas des limites suffisamment efficaces.

Benoît Biteau, vice-président de la Commission de l’Agriculture, rapporteur fictif des Verts-ALE sur la sécurité alimentaire des pays en développement, réagit :

“Chaque pourcent d’augmentation du prix de l’alimentation plonge des dizaines de millions de personnes dans la pauvreté et l’insécurité alimentaire. La situation est dramatique. De l’autre côté, il apparaît de plus en plus clairement que la flambée des prix alimentaires a été entretenue et amplifiée par la spéculation abusive. Entre les profits et les gens il va falloir que l’UE choisisse.

Je déplore que Renew et le PPE aient bloqué cette objection. Lutter contre la spéculation c’est lutter contre la faim. La sécurité alimentaire de centaines de millions de personnes mérite bien de se débarrasser de ses œillères idéologiques et de faire preuve d’un peu de pragmatisme. Heureusement, le travail contre les profiteurs de guerre ne fait que commencer et se poursuivra en septembre avec la révision de MIFID/MIFIR”

Press release – The war in Ukraine is a sad opportunity to end food speculation.

Strasbourg, 6th July2 2022

In 2014 the EU adopted the Markets in Financial Instruments Directive (MiFiD). The aim of this directive is, among other things, to establish a framework to regulate speculation in commodity markets, especially in agriculture. Following a partial revision during COVID, the Commission proposed a delegated act setting out the methodology for calculating position limits, the main tool for regulating speculation. The Greens/EFA Group opposes this delegated act which does not set sufficiently effective limits.

Benoît Biteau, vice-chair of the Agriculture Committee, Greens-EFA shadow rapporteur of developing country food security, reacts:

« Each one percent increase in food prices plunges tens of millions of people into poverty and food insecurity. The situation is dramatic. On the other hand, it is becoming increasingly clear that soaring food prices have been sustained and amplified by abusive speculation. Between profits and people, UE will have to choose.

I regret that Renew and the EPP have blocked this objection. Fighting speculation is fighting hunger. The food security of hundreds of millions of people deserves to get rid of its ideological blinkers and show some pragmatism. Fortunately, the work against war profiteers has only just begun and will continue in September with the review of MIFID/MIFIR.”

 

    Laissez votre commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.*

    Mot de passe oublié