Liens Europe Ecologie

Suivez-moi !

Julien Denormandie, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

COMMUNIQUE DE PRESSE – Bruxelles, le 7 juillet 2020

 

Julien Denormandie est nommé Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le gouvernement de Jean Castex. Il y a beaucoup à faire pour mettre en cohérence les déclarations du Président Macron et les mesures concrètes prises par le gouvernement précédent.

 

Benoit Biteau, député Les Verts/ALE au Parlement européen, commission Agriculture :

 

« Le Président Macron a l’art du discours. En 2017, six mois après son entrée en fonction il prononçait une allocution à Rungis promettant de réformer en profondeur l’agriculture européenne et française. Il mettait sur le devant de la scène la souveraineté alimentaire. Il appelait de ses vœux une nouvelle Politique Agricole Commune. Depuis, à part les ministres, rien n’a bougé sur la question très sensible de l’agriculture et de l’alimentation. L’épidémie de la COVID a renforcé les exigences de nos concitoyens. 

 

Didier Guillaume n’a pas été en mesure de se faire entendre à Bruxelles. C’est un constat. Julien Denormandie est nommé quelques mois avant le début des négociations entre le Parlement européen et le Conseil sur la réforme de la PAC. Il a très peu de temps pour rentrer dans ce dossier complexe qui nous engage pour les dix prochaines années. 

 

Sur les questions de la souveraineté alimentaire européenne, le plafonnement des aides, réduction des pesticides, développement de l’agriculture biologique, l’installation, le combat pour la préservation de la biodiversité, la prise en compte des tensions autour de l’eau, la réduction des émissions de gaz à effets de serre et bien d’autres sujets, le nouveau ministre trouvera en moi un partenaire exigeant pour que l’agriculture européenne aille dans le bon sens. 

 

Je serai également vigilant pour que l’Europe mette en place une régulation des marchés qui évitera les surproductions. Julien Denormandie doit se faire entendre rapidement sur un autre dossier chaud, celui de l’Accord de libre-échange avec le Mercosur. Nous ne pouvons pas accepter un deal avec M. Bolsonaro qui piétine les Accords de Paris sur le climat et met en danger l’élevage dans de nombreuses régions européennes. »

 

 

Le communiqué en PDF : 2020.07.07 – CP Denormandie nommé Ministre de l’Agriculture

    Laissez votre commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.*

    Mot de passe oublié