Liens Europe Ecologie

Suivez-moi !

Dossier de presse – Guerre en Ukraine & sécurité alimentaire

>>> LIRE LE DOSSIER DE PRESSE COMPLET <<<

 

Aujourd’hui le Parlement européen a adopté une résolution sur la réponse européenne à la guerre en Ukraine. L’urgence est là : les marchés agricoles s’envolent, menaçant la sécurité alimentaire de près 1/6 des habitants dans le monde entier. A-t-on produit et produirons-nous assez pour éviter les famines d’ici quelques mois ? Les prix des matières premières agricoles vont-ils être trop élevés pour que tous mangent à leur faim ?

 

Les questions auxquelles le Parlement européen devait apporter des réponses sont incontournables et graves. L’Union européenne doit se montrer solidaire des pays importateurs net de céréales et contribuer à assurer la sécurité alimentaire mondiale.

 

Dans cette résolution, le Parlement ne se montre pas à la hauteur de la responsabilité qui lui incombe. Il ne propose pas de réorienter les flux des céréales destinés à la production d’agrocarburants vers l’alimentation humaine ; il ne propose pas de réorienter une partie des flux destinés à engraisser du bétail vers de l’alimentation humaine. Va-t-on priver 750 millions d’habitants d’Afrique du Nord et du Proche Orient de manger à leur faim pour produire du biogaz et engraisser du bétail en Europe ?

 

Sur les prix non plus, rien n’a été acté pour garantir l’accessibilité des matières premières agricoles.

 

En outre, sur la réduction des mesures de protection du climat et de la biodiversité, le Parlement a proposé de :

  • Autoriser la culture de terres mises en jachères et d’y autoriser l’épandage de pesticides, ce qui causera des dégâts irréversibles, sans produire des quantités en mesure de répondre au défaut d’exportations russes et ukrainiennes ;
  • Flexibiliser les règles à l’importation, pour permettre notamment la commercialisation de produits OGM ou avec des LMR (limites maximales de résidus de pesticides) plus élevés.

 

Ces mesures sont inefficaces pour résoudre les déséquilibres des marchés agricoles et menacent gravement l’atteinte de la souveraineté alimentaire européenne.  En se mettant volontairement des œillères pour s’en tenir à l’argument de « produire plus », le Parlement européen se rend complice du cynisme du Conseil et de la COPA-COGECA qui use de la guerre en Ukraine pour faire avancer leur agenda politique.

 

Le groupe des Verts/ALE a voté contre. Ce dossier de presse analyse la situation à laquelle nous devons collectivement faire face, présente le plan d’action que les écologistes ont défendu et détricote les dogmes éculés dans lesquels le Parlement s’est engouffré dans la réflexion de la réponse à apporter aux déséquilibres mondiaux des marchés agricoles.

 

>>> LIRE LE DOSSIER DE PRESSE COMPLET <<<

  • Donnel PUJO
    3 avril 2022 à 20 h 55 min

    Bravo pour tout le travail que vous réalisez pour modifier les pratiques d’une agriculture intensive, impropre à l’environnement et atteindre cette souveraineté alimentaire. Je vous ai rencontré aujourd’hui à Royan et suite à votre analyse et découverte de votre site détaillant votre investissement, j’ai mieux cerné l’urgence clilmatique intégrant tous ces enjeux méconnus du grand public. Vous pouvez compter sur mon soutien depuis ma petite fenêtre pour populariser ce combat que vous menez.
    Merci et bonne continuation !
    Donnel

Laissez votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Mot de passe oublié